Rifonline.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Opinions

OPINION. Hirak ou la confusion des sentiments [ Lhoussain Rifain*]


Mardi 10 Avril - 13:22

OPINION. Hirak ou la confusion des sentiments [ Lhoussain Rifain*]


 
“Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle” E. Zola.
 
En ces temps de tensions et de surexcitations qui secouent le Rif et toutes ses masses vives rifaines de part le monde à cause du Hirak ou mouvance populaire. Face à cette montagne d'injustice et des doubles peines qui s'abattent sur des activistes rifains emprisonnés et accusés de tous les maux, à l'ampleur de la répression à leur égard. Face à un régime qui s'obstine dans la violence de ses parades. Les Rifains se donnent à toutes sortes d'analyses et de dépréciations.
 
Certains des activistes exhument leurs obsessions de séparatisme et de république pour contrecarrer les accusations et la surenchère violente des autorités de Rabat. Il faut dire les abus des autorités marocaines - la marginalisation et l'aliénation - tant historique, socioéconomique, politique et culturelle de toute la région. Il faut également signifier l'absence de tout dialogue social de la part de ces mêmes autorités. Nul projet d'une véritable réconciliation sociale pour panser les atrocités historiques et actuelles du Régime chérifien.
 
Les rifains s'estiment léser jusqu'à la moelle de leur être. Tout est décidé loin, bien loin à Rabat, dans un cercle restreint, pour le commun des mortels. Les rifains assistent comme des objets de décoration. Les seuls choix qui s'offrent aux jeunes sont les chemins de l'immigration en bravant les vagues de la mer, vers d'autres horizons quand ils le peuvent, ou l'hibernation dans l'inaction sous les oppressantes et rigides règles d'un régime mortifère. La pression engendre l'exposition sociale. Les rifains dans Al Hoceima ont exprimé leur colère dans le Hirak populaire et pacifique, en se contentant des demandes sociales basiques. D'autres dans diaspora en Europe, la liberté aidant, entreprennent de vider leur sacs, de régler son compte au Makhzen "a3afane" ou cancéreux, évacuent toutes les frustrations véhiculés des décennies durant, se laissent aller à toutes les psychanalyses et les critiques. Les avis sont partagés: grosso modo ( et c'est un avis personnel), certains rifains se maintiennent aux mêmes synthèses modérés des rifains de l'intérieur, à l'unité nationale et uniquement aux revendications sociales. D'autres rifains se radicalisent et veulent en finir avec le Makhzen. La revendication politique et l'indépendance physique résument la teneur de leur de mépris à l'égard de ce Makhzen qui les a tant déshumanisé..
 
On arrive au noyau de l'idée: Pour penser un Rif meilleur et pour contribuer à un Rif ( et aussi à un total Maroc) des valeurs. Un Rif qui inspire aux rangs des pays et des cités modèles comme la Suède, la Suisse, Singapore...etc...Pour honorer la mémoire de ses martyrs Rifains, précurseurs dans les lutes de libération nationale contre le colonialisme, précurseurs dans l'art et techniques de la guérilla, initiateurs de mouvements de contestation et de révolte sur le plan nationale et à toutes les crises sociales...Un lègue humain et universel, cité en exemple par les grands hommes de l'histoire Guevara, Ho Chi Ming, ....Pour honorer tout cet héritage de luttes et de combats pour la dignité de l'être humain, pour sanctifier cet esprit juste et bombé de courage, dénonciateur de la machine makhzannienne corruptrice ....il ne faut surtout pas mettre la charrue devant. ni chercher à briller par des discours sentimentaux à n'en pas finir sur un public souffrant dans son silence et las de ses malheurs ...il ne faut se lancer dans les utopies de gourous sectaires ni dans les projets farfelues de bougres borgnes et bornés orateurs. Il est bien belle l'idée mais il faut se rendre à l'évidence, en détaillant les grands questions du big projet, de la possible ou les limites de sa réalisation ...Un plan et une multitude d'interrogations. On risque de s'y perdre si on commence à les énumérer. De la complexité sur tous les plans.

Lancer des idées de séparatisme ou de république du Rif à un public qui souffre des taux élevés des non scolarisés c'est comme scander des slogans en rifain sur la place de la république en plein centre de Paris! C'est vendre du vent. c'est chanter des berceuses au petit peuple! Je ne critique pas l'idée, mais les limites de notre société civile rifaine sont les arguments de ma réserve. A mon humble avis, il faudrait commencer par semer l'ultime message de l'école, l'instruction, l'éducation. LE SAVOIR; Miser sur le facteur humain et sur l'éducation de la jeune génération des rifains pour une récolte des valeurs qui font les cités modèles. "L'émancipation de l'individu rifain est la meilleure des républiques" Commencer petit et voir un peu plus grand en laissant le temps au temps. Débarrasser d'abord le Rif de l'analphabétisme, du JAHL et des inquisiteurs, du chauvinisme claniques et du racisme est déjà en soi un projet avant-gardiste. On se doit de respecter même notre adversaire - Le Makhzen - tout en lui signifiant ses tords sans verser dans l'intolérance. Avoir de vrais valeurs humaines face à un adversaire qui n'en a pas la culture, dans le pays entier et face à toutes ses composantes.
 
Les rifains déplorent le henné sur la crasse " Rhani kh injanes"...Assainir d'abord son espace de pensée et lorgner les performances des pays symboles. "Cloner" des nouvelles générations en inculquant les idées des cités modèles à la jeunesse rifaine en investissant dans notre système éducatif. Du simple copier-coller. Singapore, en peu de temps, a réussi à être au devant des cités dans les domaines de l'excellence. Aux rifains de cerner les semblables exemples et d'en tirer profils, de ceux des pays du nord de l'Europe . Aux rifains de ne compter que sur eux mêmes, d'innover en fixant leurs objectifs et intérêts.. . Les souhaits d'un Rif de démocratie, de liberté, et je justice sociale...se réaliseront tout naturellement avec des nouvelles générations de jeunes conscientes de leurs droits et devoirs, des rifains instruits, réfléchis et tolérants.
 
* Lhoussain El.- Montpellier





Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB





Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook



Rif | Maroc | Marocains du Monde | Monde | Sports | Culture | Opinions | Vidéos | En Continu | Autre | News TV | Apprendre le rifain








Document sans nom