Rifonline.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Rif

Officiel. L’avocat du Hirak du Rif Abdessadek El Bouchattaoui obtient l’asile politique en France


Mercredi 6 Mars - 22:47

Officiel. L’avocat du Hirak du Rif Abdessadek El Bouchattaoui obtient l’asile politique en France
RifOnline

L’avocat et l’activiste rifain Abdessadek El Bouchattaoui, en exil en France, a annoncé qu’il vient d’obtenir l’asile politique dans ce pays.

Dans une vidéo publiée en direct sur sa page facebook, mardi 5 mars, l’ancien membre du collectif de défense des détenus du Hirak rifain a annoncé que les autorités françaises lui ont accordé l’asile politique  ainsi que à son épouse et à leurs enfants.

A travers la vidéo, l'homme a tenu à remercier tous ceux qui'l'ont aidé à s'installer en Europe: des organisations de défense des avocats, Amnesty international, HRW, mais aussi des membre de la communauté rifaine installée en Europe, notamment le Comité de Genève de Soutien au Hirak du Rif.

Connu pour son soutien au mouvement contestataire rifain, Maître El Bouchattaoui avait été condamné, en appel, par la cour d’appel d’Al-Hoceima à deux ans de prison ferme pour "outrages et violences à l'encontre des fonctionnaires publics, incitation à commettre des crimes et des délits, participation à l’organisation d’une manifestation non autorisée et interdite et appel à participer à une manifestation interdite."

Il avait déclaré que son procès était lié à ses publications facebook concernant le Hirak du Rif. « Toute voix libre est visée, toute plume libre est visée et tout militant des droits de l’Homme est visé ». Avait-il déclaré.

Avant de décider de quitter le Maroc et de s’exiler en Europe quelques semaines après sa condamnation en première instance.
SFSF


Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook
..
 
 
 
Powered by Jasper Roberts - Blog



Rif | Maroc | Marocains du Monde | Monde | Sports | Culture | Opinions | Vidéos | En Continu | Autre | News TV | Apprendre le rifain





À la une



Document sans nom