Rif

Abdessadek El Bouchattaoui lance un cri d’alarme : « Mis en cellules individuelles, les leaders du Hirak poursuivent leur grève de la faim et dorment à même le sol ! »

Publié le 29 décembre 2017 à 23:58 Abdessadek El Bouchattaoui lance un cri d’alarme : « Mis en cellules individuelles, les leaders du Hirak poursuivent leur grève de la faim et dorment à même le sol ! »

Rifonline.net

Abdessadek El Bouchtaoui, l’un des avocats du collectif de défense des détenus du Hirak du Rif a révélé que Nasser Zefzafi et ses camarades, tous placés dans la prison d’Oukacha à Casablanca, poursuivent leur grève de la faim pour le cinquième jour consécutif (jusqu’à jeudi).

D’après le maitre El Bouchattaoui, qui s’exprimait sur sa page Facebook, les détenus ont été répartis sur 46 cellules individuelles ne disposant même pas de conditions sanitaires et humanitaires minimales, y compris l’absence de lits, forçant les détenus à dormir même le sol ! ».

Et de s’indigner : « Les toilettes se trouvant à l’intérieur de cellules sont en mauvaises état, ce qui exacerbe les souffrances et les dommages psychologiques et sanitaires des détenus et constitue une violation de leurs droits les plus élémentaires et une violation à l’ensemble des lois adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en matière de traitement réservée au détenus« 

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.