MRE

Affaire Saïd Chaou : La justice néerlandaise refuse d’extrader l’ancien parlementaire d’Al-Hoceima au Maroc

Publié le 22 février 2018 à 21:25 Affaire Saïd Chaou : La justice néerlandaise refuse d’extrader l’ancien parlementaire d’Al-Hoceima au Maroc

Rifonline.net

La justice néerlandaise a dit, ce jeudi 22 févier, non à l’extradition de Saïd Chaou au Maroc. Le ministère de la Justice néerlandais et le procureur général font; appel.

La Cour de Breda, sud du pays, a justifié sa décision par le manque de garanties permettant le déroulement d’un procès équitable à l’ancien parlementaire d’Al-Hoceima au Maroc.

«;Les garanties présentées par le Maroc ne sont pas suffisantes et ne permettent pas d’écarter le danger d’un procès inéquitable ». Estime la justice néerlandaise.

L’ancien membre du parti marocain Authenticité et Modernité (PAM), avait été arrêté en juin 2017 par les autorités des Pays-Bas après deux mandats d’arrêts émis par le Maroc, il avait été remis, un mois plus tard, en liberté conditionnelle .

Fondateur du mouvement 18 septembre pour l’indépendance du Rif, l’homme est poursuivi par le Maroc pour son implication présumé dans « des crimes graves liés à la constitution d’une association de malfaiteurs et de crime d’homicide volontaire, ainsi que de délits de corruption et de trafic international de stupéfiants ».

Les autorités marocaines l’accusent aussi d’être impliqué dans le financement et le soutien du mouvement contestataire du Rif, le Hirak.

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.