MRE

Attentas de Bruxelles : une musulmane voilée, insultée et agressée violemment par quatre hommes

Publié le 2 avril 2016 à 21:17 Attentas de Bruxelles : une musulmane voilée, insultée et agressée violemment par quatre hommes

Soumaya Aouami Regragi, une musulmane voilée de 37 ans, a été victime d’une attaque raciste, mardi 29 mars à Willebroek. Une commune de Bruxelles. C’est la première agression islamophobe enregistrée après les attentats qui ont secoué la capitale Belge.

Contacté par La dernière Heure, la victime, qui était accompagnée de ses deux sœurs aux moments des faits, raconte, larmes aux yeux, que l’agression a eu lieu à la sortie d’un magasin Delhaize de la chaussée de Termonde, à Willebroek.

« Un homme dans une berline, peut-être une Opel, s’approche tout près de moi. Il a une cinquantaine d’années. Je lui fais signe de s’écarter. Alors il fait vrombir son moteur et me touche légèrement à la cuisse. Je suis excédée et donne un coup sur le capot avec ma pochette. Il sort alors de sa voiture, on s’insulte mutuellement et on se crache dessus. Il me traite, en français, de ‘sale macaque, sale bougnoule », décrit-elle au journal Belge.

C’est après cette situation tendue, décrite par Soumaya, que trois autres hommes, également âgés de la cinquantaine, sortent de leurs voitures respectives et interviennent. « L’un d’eux, qui conduisait une Austin Mini, m’attrape à la gorge et serre sa main. Pendant ce temps, un autre me donne des coups de poing sur la tête. » Rajoute-t-elle.

Selon les témoins, c’est grâce à l’intervention d’un homme, qui a crié aux quatre agresseurs d’arrêter de frapper la femme, que la victime a été mise hors état de danger.

Soumaya, qui fait un lien entre cette agression et les attentats de Bruxelles, a porté plainte contre ses agresseurs. Aucune arrestation n’aurait encore eu lieu, selon le journal belge.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez Rifonline sur Facebook en cliquant ICI

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.