MRE

En vidéo. Un avion d’Air Arabia décolle après 7 heures de retard à Barcelone et frôle la catastrophe à l’aéroport de Nador (Spécial Rifonline)

Publié le 26 décembre 2016 à 22:50 En vidéo. Un avion d’Air Arabia décolle après 7 heures de retard à Barcelone et frôle la catastrophe à l’aéroport de Nador (Spécial Rifonline)

Ce week-end, les passagers d’un avion de la compagnie aérienne Air Arabia, reliant Barcelone à Nador, ont vécu un vrai cauchemar. Le calvaire a commencé au départ avec un retard de 7 heurs  (le retard a fait l’objet d’un article précédent) et fini par un drame évité de justesse à l’arrivée.

D’après une source qui s’est confiée à Rifonline.nt , l’avion, qui devait partir ce samedi – dimanche vers 00h15, n’a décollé qu’à partir de 7h00 du matin. Les passagers ont dû, donc, passer la nuit dans l’aéroport international de Barcelone-El Prat –

– Regardez la vidéo
 


 

A l’arrivé à Nador, alors que l’appareil s’apprêtait à atterrir à l’aéroport d’Aroui, l’opération a dû être annulée après que les pilotes ont constaté que la visibilité de la piste était impossible à cause du brouillard, mais aussi à cause de la lumière de la piste qui était très faible, nous confirme notre correspondant.

« Quand le pilote a actionné l’atterrissage, puis son annulation, nous pensions que l’avion allait s’écrasé. La peur au ventre, l’appareil a donc était contraint d’atterrir en urgence à l’aéroport Angad à Oujda, sans que l’équipage nous en prévient » nous explique-t-il.

A Oujda, où l’avion s’est posé le temps d’attendre l’amélioration des conditions climatique à Nador, les passagers se sont mis en colère contre l’équipage, qui selon eux, manquaient de communication, mais aussi de services à cause du retard. Un passager a même cassé une vitre de l’appareil !

 « Après l’éclatement de cet incident, les policiers ont dû intervenir, à 13h00, pour évacuer les passagers qui se sont débrouillés pour rentrez chez eux  à Nador ! » s’indigne notre interlocuteur.
 

Restez en contact avec Rifonline.net en cliquant sur J’AIME de notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.