Rif

Hirak du Rif : Des détenus maintiennent leur grève intensive de la faim et leurs familles lancent un cri d’alarme !

Publié le 26 septembre 2017 à 21:16 Hirak du Rif : Des détenus maintiennent leur grève intensive de la faim et leurs familles lancent un cri d’alarme !

Plusieurs activistes du Hirak du Rif, incarcérés à la prison d’Oukacha, à Casablanca, continuent à observer leur grève de la faim. Trois entre eux continuent à se priver même de l’eau et du Sucre.

Contacté par la rédaction de Rifonline.net, Abdellatif El Ablak, le frère de l’activiste Rabie El Ablak, a  exprimé ce mardi ses « vives inquiétudes » sur l’état de santé de détenus grévistes.

D’après notre interlocuteur qui cite des avocats ayant visité les détenus, la plupart des prisonniers grévistes ont vu leur état de santé se détériorer. Notamment ceux qui ont cessé de boire depuis déjà plusieurs  jours.

Le point sur leur situation telle qu’elle nous a été communiquée par notre interlocuteur :

 Quartier numéro 4 :

  • Rabie El Ablak maintient sa grève de la faim depuis 19 jours, il a cessé de boire de l’eau depuis 7 jours.
 
  • Nabil Ahamjik maintient sa grève de la faim depuis 16 jours, il a cessé de boire de l’eau et de prendre du sucre depuis 7 jours
 
  • Mohamed Jelloul maintient sa grève de la faim depuis 19 jours, mais il a repris à boire de l’eau à cause de sa maladie (dont on ne connait pas la nature).
 

Quartier numéro 8 :

  • Les 32 détenus incarcérés dans ce quartier observent une grève de la faim  collective depuis 15 jours pour certains et 12 jours pour le reste.   

Parmi eux, Badr Boulehjal qui a cessé de boire depuis déjà 6 jours. Son cas avait été entouré d’une grande opacité. Une opacité menée par l’administration de la prison.

Concernant leur état de santé, notre interlocuteur cite plusieurs cas d’évanouissements, de vomissements, de vomissements du sang, de l’incapacité de se mettre débout, de l’incapacité de marcher etc…

A suivre…

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.