Rif

Jeune Afrique : Les manifestations dans le Rif téléguidées depuis la Belgique et les Pays-Bas (document confidentiel)

Publié le 13 avril 2017 à 22:32 Jeune Afrique : Les manifestations dans le Rif téléguidées depuis la Belgique et les Pays-Bas (document confidentiel)

Les manifestations qui secouent depuis plusieurs mois le Rif, notamemnet après la mort de Mouhcine Fikri, seraient « téléguidées depuis l’étranger pour déstabiliser la région ». C’est ce que vient de révéler Jeune Afrique, qui dit avoir accès à un document confidentiel de la Direction générale de la surveillance du territoire marocain (DGST) , les renseignements marocains

«deux entités basées au Pays-Bas et en Belgique et actives au sein de l’émigration d’origine rifaine : l’ONG Agraw N’Arif et le Mouvement du 18 septembre pour l’indépendance du Rif. Selon la police, ces organisations auraient joué un rôle important lors des manifestations du 26 mars (attaque d’une résidence policière) et du 9 avril, distribuant banderoles, gilets fluorescents et portraits d’Abdelkrim el Khattabi, le chef de l’éphémère République du Rif entre 1922 et 1925. ».

Nous apprend le journal français.

D’après la même source, le document des renseignements marocains fait un lien entre deux entités basées en Europe et les manifestations à Al-Hoceima :

« deux entités basées au Pays-Bas et en Belgique et actives au sein de l’émigration d’origine rifaine : l’ONG Agraw N’Arif et le Mouvement du 18 septembre pour l’indépendance du Rif » et « des manifestations du 26 mars (attaque d’une résidence policière) et du 9 avril, distribuant banderoles, gilets fluorescents et portraits d’Abdelkrim el Khattabi »

Le journal nous apprend également que la DGST surveille étroitement les transferts de fonds en provenance d’Europe et à destination d’Al Hoceïma qui contribueraient « au financement de l’agitation rifaine ».

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.