Maroc

L’interdiction du prénom « Silya » : Les autorités de Taroudant font marche arrière

Publié le 18 août 2017 à 5:43 L’interdiction du prénom « Silya » : Les autorités de Taroudant font marche arrière

Après une forte pression médiatique, la commune rurale d’Aoulouz, située à Taroudant, sud du Maroc, a finalement accepté d’inscrire le prénom Amazigh « Silya » dans ses registres de l’Etat civil.

D’après un proche de la famille qui s’est confié à Hespress, le papa a pu inscrire, mardi 17/08/17, le prénom (Siliya) de son bébé dans les registres de l’Etat civil de la commune.

« L’agent administratif a eu une confusion par rapport à ce prénom, il pensait qu’il (le prénom) faisait parti d’une liste établie en 2005 interdisant quelques prénoms » ont expliqué les autorités au papa. Rajoute la même source.

Il convient de rappeler qu’un agent administratif de la commune avait refusé d’inscrire le bébé sous prétexte que le prénom que son papa voulait lui attribué n’existait pas dans la liste des prénoms autorisés par le ministère de l’intérieur.

Le prénom Silya est largement médiatisé au Maroc ces derniers temps. Il est notamment lié à Silya Ziani, la célèbre activiste du Hirak du Rif.

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

Extrait de la déclaration :

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.