Monde

Monde : Attentat d’Ankara, les Kurdes pointés du doigt

Publié le 18 février 2016 à 20:23 Monde : Attentat d’Ankara, les Kurdes pointés du doigt

Mercredi 17 février au soir, un véhicule a explosé en faisant au moins 28 morts et une soixantaine de blessés au centre ville d’Ankara.

Cet attentat visait un convoi de l’armée à quelques mètres de la place Kizilay, un endroit stratégique de la capitale turque où se situe le Parlement turc, l’état-major et un ensemble de ministères.

Pour le moment aucune organisation terroriste ne revendique l’attentat, mais le premier ministre turc, Ahmet Davutoglu pointe du doigt un jeune homme de 23 ans, certainement appartenant à une organisation séparatiste kurde ou syrien.

En s’appuyant sur des empreintes digitales les autorités turques ont établi le profil de ce jeune homme de 23 ans propriétaire de la voiture impliquée dans l’attentat, Salih Nectar, syrien entré il y a 6 mois sur le territoire turc, né en 1992 à Hassaké dans le nord de la Syrie, appartenant aux milices kurdes de Syrie (YPG).

Youssef Belgharbi / Rifonline.net

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez Rifonline sur Facebook en cliquant ICI

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.