Rif

Procès du Hirak : « je voulais me suicider car un policier m’a violé par son doigt !», un détenu raconte l’enfer d’un « viol » pendant le ramadan !

Publié le 14 mars 2018 à 13:36 Procès du Hirak : « je voulais me suicider car un policier m’a violé par son doigt !», un détenu raconte l’enfer d’un « viol » pendant le ramadan !

Rifonline.net

Le feuilleton du procès des leaders du mouvement populaire du Rif, incarcéré à la prison Oukacha, se poursuit à la cour d’appel de Casablanca.

Après la révélation du détenu Ahmed Hzzat, dans laquelle il avait déclaré devant le juge qu’un policier l’avait violé, voici un témoignage similaire d’un autre détenu.

Devant la barre, le jeune détenu du Hirak (M.H) a révélé, lundi 12 mars, qu’il avait été victime d’un viol par un officier de police lors de son arrestation. Selon lui, le policier aurait enfoncé son doit dans ses fesses avant de le mettre dans sa bouche pendant le mois de ramadan !

« A force de cette humiliation, et sans l’intervention d’un chef hiérarchique de ce policier qui est arrivé au bon moment, l’activiste recherchait à se suicider ». Rapporte Akhbarona Almaghribia.

Face à l’horreur racontée par le détenu, qui se trouvait dans une mauvaise situation psychologique, le juge a dû lever la séance et la reporter au lendemain.
;

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.