Rif

Tension dans le Rif : Le ministre de l’intérieur s’explique au parlement pour la première fois

Publié le 6 juin 2017 à 21:44 Tension dans le Rif : Le ministre de l’intérieur s’explique au parlement pour la première fois

« Quand certaines personnes violent la loi et ses dispositions loin des revendications sociales de la population locale de la province d’Al Hoceima, l’Etat n’a d’autre choix que de faire respecter la loi », a indiqué, mardi 6 juin, le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit.

Le ministre de l’intérieur, qui répondait à des questions orales lors d’une séance hebdomadaire de la chambre des représentant du parlement marocain sur les événements survenus récemment dans la province d’Al Hoceima et sur le projet de développement dans la région, a indiqué que « les autorités publiques ont garanti aux manifestants le droit à la liberté d’expression et de manifestation pendant 7 mois ».

« aucune personne parmi ces manifestants n’a été arrêtée jusqu’à l’atteinte à la liberté de culte dans une mosquée à la ville d’Al Hoceïma » a précisé le ministre tout en soulignant « la détermination de l’Etat à veiller à la préservation de la paix et de la sécurité individuelle et collective des personnes et de leurs biens et à la mise à leur disposition de toutes les conditions nécessaires pour pratiquer tous leurs droits, y compris celui à une vie paisible et stable ».

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.