Rif

Tension dans le Rif : Pik_Ya_Wlidi, Le Hashtag qui affole les réseaux sociaux et le parlement

Publié le 7 juin 2017 à 19:07 Tension dans le Rif : Pik_Ya_Wlidi, Le Hashtag qui affole les réseaux sociaux et le parlement

Après l’expression « ma3andi bou lwa9t » (je n’ai pas le temps), une expression utilisée par un jeune d’Al-Hoceima pour mettre un terme à une discussion qu’il avait avec un ministre qui venait de l’aborder, voici une autre expression qui affole les réseaux sociaux : Pik Ya Wlidi.

Pik Ya Wlidi, une expression d’étonnement avec ironie, a été utilisée par un détenu du Hirak pour réagir aux lourdes charges retenues contre lui lors de son apparition, lundi 4 juin, devant le juge d’instruction de Casablanca.

Ainsi, d’après un membre du collectif de la défense du Hirak, un détenu, ne maitrisant pas la langue arabe, a utilisé cette expression, quand son avocat venait de lui traduire en langue rifaine les chefs d’accusations retenues contre lui par le juge d’instruction.

Une expression qui a réussi à détendre l’atmosphère de la salle quand l’avocat n’a pas trouvé le mot exacte pour la traduire au juge.

Depuis son apparition, l’expression, reprise en Hashtag Pik_Ya_Wlidi a été partagée par des milliers sur les réseaux sociaux, elle a même été reprise par un député lors d’une séance parlementaire.

Regardez

Restez en contact avec le Rif, Suivez Rifonline.net sur FB

 

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.