MRE

Une hôtesse de l’air refuse de réchauffer un biberon pendant un vol Bruxelles – Agadir

Publié le 23 septembre 2016 à 12:53 Une hôtesse de l’air refuse de réchauffer un biberon pendant un vol Bruxelles – Agadir

Une hôtesse de la compagnie aérienne Thomas Cook, qui assurait le vol Bruxelles-Agadir, a refusé de réchauffer le biberon d’un bébé de quatre mois.

D’après son témoignage à lacaptiatle.be, Nabila, la jeune maman avait tout prévu pour que le trajet entre Bruxelles et Agadir se passerait dans des bonnes condition. « En sachant que le vol durait 3h30, j’avais prévu deux biberons supplémentaires au cas où… Il suffisait de le chauffer. Dans l’avion, je demande donc à l’hôtesse de l’air de bien vouloir chauffer son biberon. »

Après avoir attendu une bonne quinzaine de minutes, la jeune maman a réussi à donner le biberon à l’hôtesse. « Je lui demande de bien le chauffer car mon fils a pour habitude de le boire bien chaud. Elle me répond qu’elle n’a que deux mains et qu’elle fera de son mieux. Le biberon prêt, elle me le tend tiède. Du lait tiède ce n’est pas très bon mais compte tenu de sa mauvaise humeur je n’ose pas lui demander de le chauffer davantage et espère que mon fils le boira comme ça. »

Pendant le vol, la maman apprend quand l’aéroport d’Agadir est fermé et que l’avion est obligé d’atterrir à Marrakech. Le temps passe, le biberon a refroidit. Elle demande à nouveau à l’hôtesse de réchauffer le biberon. « Je demande donc à l’hôtesse de bien vouloir le réchauffer. Elle prend alors le biberon et me dit qu’il est assez chaud, que mon fils devrait le boire en l’état et que ça va aller. » explique la jeune maman.

Suite à l’insistance de la jeune maman, l’hôtesse reprend le biberon. Selon la plaignante, celle-ci aurait rajouté de l’eau chaude dans le biberon pour éviter de le réchauffer. « J’entends que sa collègue lui dit « t’as qu’à lui mettre de l’eau chaude dans le biberon et puis c’est tout ». Ce qu’elle fait évidemment ! » Dit la maman qui rajoute que « Lorsque l’hôtesse a rendu le biberon, des résidus étaient visibles. Chaque dose de poudre de lait est accompagnée de 30 ml d’eau. Elle n’avait pas à ajouter d’eau. C’est inconscient ! »

Après avoir contacté Thomas Cook, Nabila a eu droit aux excuses de la compagnie qui lui ont assuré que « la sécurité et la satisfaction à bord sont de nos plus grandes priorités aussi bien pour nos clients, que pour notre équipage. »
 

Ça vous a intéressé  cet article? Restez en contact avec Rifonline.net en cliquant sur J’AIME de notre page Facebook
 

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.