Rif

Tension dans le Rif : Accusés d’avoir reçu « des financements étranger pour déstabiliser le Rif », 20 membres de la mouvance contestataire rifaine arrêtés.

Publié le 27 mai 2017 à 18:39 Tension dans le Rif : Accusés d’avoir reçu « des financements étranger pour déstabiliser le Rif », 20 membres de la mouvance contestataire rifaine arrêtés.

Le procureur du roi près de la cour d’appel d’Al-Hoceima a annoncé, ce samedi 27 mai, l’arrestation de 20 personnes suite aux affrontements qui ont éclaté après la prière du vendredi 26 mai à Al-Hoceima.

Dans un communiqué, le procureur précise que les personnes arrêté « auraient reçude s financements et une aide logistique de l’étranger afin de mener des activités de propagande qui menacent l’intégrité territoriale« . Avant de rajouté qu’elle sont « soupçonné d’avoir commis des délits touchant à la stabilité intérieur de l’état et d’autres actes criminels « .

Sous un mandat d’arrêt, Nasser Zafzafi, le chef de file de la mouvance contestataire, est, quant à lui, toujours en fuite.

Restez en contact avec Rifonline.net en vous abonnant à notre page Facebook

Pour partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.